Lors de la location d’un garde meuble, la constitution du contrat est importante, car il y est fait mention des clauses essentielles liant le locataire et le gérant du box. Les obligations et les droits entre les parties sont clairement indiqués, notamment celles relatives à la résiliation du contrat de garde meuble.

La clause de reconduction automatique

Généralement, le garde-meuble est assorti d’un contrat faisant état d’une durée minimale d’un mois. En plus du prix du garde meuble, figure également la clause de reconduction tacite du contrat, qui se fait par défaut, à savoir que si aucune action n’est faite par le locataire pour le dénoncer. Ainsi, il convient de connaître les modalités de résiliation afin de ne pas être liées par cette clause.

Modalités de résiliation

En principe, la résiliation du contrat se fait par le biais d’un préavis. Ainsi, il conviendra de prendre connaissance au préalable de la procédure adéquate. Une lettre recommandée avec un avis de réception à destination de la société de stockage est la démarche standard. Le préavis est souvent de 15 jours, avec la possibilité d’effectuer une résiliation en cours de mois. Cela engendrera une tarification au prorata des jours de location effectif, au jour près généralement.
Parmi les clauses pouvant permettre de résilier légitimement un contrat, une modification du tarif location box peut également induire une durée de préavis plus courte.

A lire aussi :