L’étape du déménagement peut déjà s’avérer fastidieuse et fatigante quand elle se passe bien. Mais quand des imprévus interviennent mieux vaut savoir les anticiper !

Vous n’avez pas d’autorisation de stationnement le jour du déménagement

Le jour J arrive à grands pas et ni vous, ni les déménageurs n’aviez fait la demande de stationnement ? C’est embêtant, mais ce n’est pas grave. Cela vous coûtera peut-être un peu plus cher financièrement, mais ça ne vous empêchera pas de réussir votre déménagement. Contactez sans tarder le service voirie de votre mairie ou rendez-vous au poste de police municipale pour obtenir une autorisation en bonne et due forme.

Si malgré vos démarches, trop tardives, vous n’avez pas pu obtenir l’autorisation de stationner devant chez vous, voici 3 cas de figures envisageables :

  1. Vous avez de la chance et il y a des places de stationnement disponibles et gratuites à proximité pour le camion : tout va bien !
  2. Il reste des places de stationnement de livre mais elles sont payantes. Il faudra penser à prendre un ticket à l’horodateur et à renouveler plusieurs fois l’opération dans la journée pour évite l’amende forfaitaire. 
  3. Il n’y a malheureusement plus de places proches de votre logement. Les déménageurs devront se garer un peu plus loin, pensez dans ce cas les dédommager s’ils règlent eux-mêmes le stationnement.

Les clés de la maison sont introuvables

Un déménagement sans les clés de la nouvelle maison, c’est plutôt embêtant. Impossible de remettre la main sur les clés ? Sont-elles enfermées dans un carton ? Peut-être ! Si ce cas se présente, la seule solution sera d’ouvrir tous les cartons un par un et les déménageurs ne manqueront pas de l’écrire sur la note finale.

Pour éviter cet incident, prévoyez de ranger vos affaires personnelles importantes dans un petit sac à dos qui ne vous quittera pas d’une semelle. Ou plus simple encore, prévoyez un double des clés que vous remettez à une autre personne présente ce jour-là avec vous et les déménageurs.

L’ascenseur est en panne !

Vous déménagez ou emménagez dans une résidence, et ce jour-là l’ascenseur est en panne. Loi de Murphy ou pas, c’est le genre de chose qui peut arriver. Ce n’est vraiment pas de chance, ça tombe sur vous mais sachez que c’est un imprévu auquel il faut penser.

S’il était prévu que les déménageurs aient accès à un ascenseur pour vider le logement, le fait que celui-ci soit indisponible peut engendrer des frais supplémentaires. Car outre de devoir passer par les escaliers toute la journée, le temps passé à déplacer les meubles, cartons et autres objets sera plus long.

Le camion de déménagement ne démarre plus

Comme tous les véhicules, un camion de déménagement est susceptible de tomber en panne et ce, même pendant votre déménagement.

Dans ce cas-là, vous n’êtes pas responsable. C’est à l’entreprise de déménagement de régler le problème au plus vite. Aucun frais ne sera à votre charge et si le déménagement prend du retard, les professionnels en assumeront toutes les conséquences.

Ce n’est un secret pour personne. Le maître-mot pour un déménagement réussi est l’organisation. Comme dit l’expression « mieux vaut prévenir que guérir ». Choisissez une entreprise de déménagement de confiance, que vous aura recommandé un ami ou un proche. Préparez bien l’emballage de vos cartons et pensez à louer un box de stockage pour mettre à l’abri quelques affaires importantes et demandez de l’aide à vos familles et amis.

Voici une sélection d’articles sur le thème du déménagement qui peuvent vous intéresser :

Vous aimerez lire aussi :