Selon l’INSEE, un jeune sur deux âgé de 18 à 29 ans habite toujours chez ses parents en France. Quel est l’âge moyen et acceptable pour quitter le domicile familial ? Quels sont les facteurs à prendre en compte lorsque l’on souhaite partir de chez ses parents ? Voici quelques éléments de réponses et nos conseils pour préparer le déménagement qui va suivre.

Pourquoi et quand partir de chez ses parents ?

La première raison qui pousse un jeune à partir de chez ses parents est souvent la poursuite d’études dans une ville éloignée du domicile parental.

Mais à l’heure de l’émancipation, d’autres facteurs ou envies peuvent motiver certains jeunes adultes à quitter la maison :

  • Outre les études, une formation professionnelle peut inciter à vouloir déménager de chez ses parents.
  • Un nouvel emploi stable est souvent l’occasion tant attendue pour quitter le foyer.
  • Votre âge : à 27 ans vous vous dites qu’il est peut être temps de prendre son envol !
  • Votre rythme de vie : vous aimez sortir, recevoir vos amis, écouter la musique fort, regarder la TV tard ou aimeriez avoir plus d’intimité avec votre être cher… seulement vos parents ont leurs petites habitudes à eux.
  • Un besoin d’indépendance tout simplement.

En fonction de toutes ses raisons, quel est alors l’âge moyen en France auquel les jeunes quittent-ils le nid familial ? D’après une étude Eurostat de 2018, les Français quittent le foyer parental en moyenne à 23,7 ans, quand la moyenne au sein de l’Union européenne est de 26 ans.
Il y a bien sûr quelques disparités entre filles et garçons : ces demoiselles déménagent de chez leurs parents à 23 ans, quand ses messieurs partent environ vers leur 24 ans et 4 mois. Voilà qui est précis !

Etre indépendant financièrement pour envisager une vie sans ses parents

Bien évidemment quitter le cocon familial va vous faire changer de cadre de vie et ce à différents niveaux. Y avez-vous pensé ? Etes-vous prêt ?

Après tout, on ne va pas se mentir : vous appréciez vivre avec vos parents car cette situation vous donne une grande liberté financière. Vous économisez sûrement sur le loyer (même s’il s’avère que vous reversez une somme symbolique à vos parents), sur les dépenses de la vie de tous les jours, comme pour l’alimentation, les factures d’énergie (eau, électricité, chauffage, etc.) ou encore sur les impôts.

Vivre chez ses parents constitue une véritable aide financière. À partir de ce constat, ne quittez pas le nid si vos finances ne vous permettent pas de vous offrir une vie confortable. En effet, vous aurez besoin à minima de vivre dans un logement décent, avec le chauffage allumé l’hiver et un frigo plein chaque semaine. Sans oublier qu’il vous faudra vous équiper (électroménager, meubles, etc.), continuer à vous vêtir et aussi disposer d’un moyen de transport (véhicule personnel, abonnement aux transports en commun, location d’un scooter électrique, etc.) pour vous rendre sur lieu d’études ou de travail.

A l’inverse, si vous avez réussi, en vivant chez vos parents , à économiser plusieurs centaines d’euros chaque mois depuis déjà quelques années, et ce sans faire le moindre effort, alors vous pouvez envisager de quitter la maison et de commencer votre vie en solo ou en colocation.

Construire sa vie sociale sans l’aide de ses parents

Etre automne financièrement est une chose importante pour prendre son envol, mais réussir à vivre sans ses parents et la vie sociale qui gravite autour l’est tout autant. Car en vivant chez et avec vos parents, vous les voyez tous les jours, vous rencontrez leurs amis, peut être aussi leurs collègues devenus des amis ainsi que les membres de la famille (oncles, tantes, cousines, neveux et nièces, etc.). Bref, il y a du passage et vous aimez ça car vous n’êtes jamais seul ! Et en même temps vous aimeriez parfois avoir plus temps rien qu’à vous, tout seul, ou pouvoir inviter vos propres amis, de votre tanche d’âge, à l’apéritif ou une soirée télé ou Netflix !

Même si vos parents sont bienveillants, vivre chez eux, passé un certain âge, peut être un frein au développement de votre vie sociale. D’autant plus si vous ne voyez personne, que vous sortez peu et que vous passez toute votre vie au travail. Et si votre petit(e) ami(e) vous boude depuis des mois car vous n’avez jamais pu l’inviter, il est peut-être temps de faire évoluer les choses et de vous trouver un appartement bien à vous.

Quoiqu’il en soit, il n’est jamais facile de déménager pour quitter le nid familial, d’autant plus quand on est jeune, parce qu’on manque d’expérience, parfois de temps et bien souvent de moyens. Rassurez-vous, si vous êtes bien entouré, vos proches se feront un plaisir de vous aider dans cette nouvelle étape de votre vie.

Le centre Locabox le plus proche de votre future ville de résidence se tient également à votre service pour vous accompagner dans votre déménagement avec une offre complète de box de self-stockage et des cartons et accessoires d’emballage pour protéger vos biens. 

Besoin de louer un box de stockage ?

Recevez un devis personnalisé de la part de Locabox et stockez vos biens en toute sécurité pour la durée de votre choix.

Et voici d’autres articles conseils pour vous aider à appréhender le déménagement avec sérénité et confiance :

Vous aimerez lire aussi :