La location d’un box de stockage est une solution adaptée pour entreposer ses biens pendant une durée plus ou moins longue, selon les besoins. Mais toutes les bonnes choses ont une fin… Il est important de connaître les modalités pour rompre le contrat de location lorsque le garde-meuble n’est plus utile. Voici comment résilier votre contrat en bonne et due forme.

Un prolongement par tacite reconduction

La relation entre le prestataire et le particulier ou professionnel, locataire du box, est formalisée par un contrat de location qui indique, outre le prix du garde-meuble et les mentions obligatoires, les modalités concernant la durée du contrat. Généralement, les contrats ont une durée d’un minimum d’un mois. Mais cette durée de location peut être adaptée en fonction de vos besoins.

Le renouvellement de la location se fait par tacite reconduction. Cela veut dire que l’abonnement mensuel se prolonge le mois suivant automatiquement par défaut, si aucune des deux parties (le locataire ou le loueur) ne s’est manifestée.

Autrement dit, vous devrez payer le mois suivant, si vous n’avez pas demandé à rompre votre contrat à temps et en bonne et due forme. Tout mois commencé est dû. Il faut donc anticiper sa sortie du box de stockage.

Chez Locabox, vous êtes nos invités !

Spécialiste en France du self-stockage depuis plus de 10 ans, Locabox vous propose en location des box de différentes tailles. Trouvez celui-ci vous correspond !

Les règles à suivre pour la résiliation du contrat

Lorsque le client souhaite mettre un terme à la location du box de rangement, il devra en avertir la société de stockage par écrit, avec un courrier envoyé en lettre recommandée, ou remis en main propre, ou par e-mail, contre décharge auprès de d’autres sociétés de garde-meuble, sous réserve de respecter une certaine période de préavis.

La durée du préavis est généralement de 15 jours, une durée qui doit dans tous les cas être mentionnée dans le contrat de location.

La résiliation peut s’effectuer d’un mois sur l’autre. Certains contrats stipulent que la résiliation doit obligatoirement intervenir à la fin du mois, mais la plupart permettent une interruption en cours de mois. Dans ce cas-là le loyer sera proratisé au temps d’occupation du box de stockage.

Si vous connaissez d’avance la date de votre emménagement, par exemple suite à l’achat d’un nouvel appartement ou d’une maison, vous pouvez anticiper votre demande de résiliation en parlant à votre interlocuteur au sein de la société de box de stockage.

Sachez que le jour du départ du garde-meuble, vous devrez nettoyer le box, retirer votre cadenas et les étagères ou dispositifs de rangement que vous auriez pu installer dans le box, pour optimiser son agencement. Une fois vidé, votre box sera inspecté par un membre de l’équipe du garde-meuble, qui si l’état des lieux est satisfaisant, résiliera votre contrat officiellement.

Il n’existe qu’un seul cas où une résiliation peut être effectuée par le client sans avoir de contraintes de préavis, c’est lorsque le prestataire de garde-meuble modifie le prix ou le lieu de la location de box de stockage, en cours de contrat. Un garde-meuble a en effet le droit de changer des clauses du contrat.

Autres articles à lire sur le même sujet sur ce guide complet du garde-meuble proposé par Locabox :

Vous aimerez lire aussi :